Return to site

Qu'est-ce qui nous pousse à changer de comportement ?

Comment créer, mais surtout garder de nouvelles habitudes dans le temps ? 7min

· Amélioration continu,Coaching Perso

Que j’anime un atelier grand public autour de son équilibre pro-perso ou un atelier au sein d’une organisation pour transmettre des pratiques agiles ou faciliter des cérémonies Scrum, les envies et les besoins des personnes interrogées sont fondamentalement les mêmes.

Lorsque je propose un “checkin” en début d’atelier demandant à chaque personne du groupe de compléter des débuts de phrases du type :
“Ce qui m’apporte de l’énergie en ce moment…”
“Ce qui me coûte de l’énergie en ce moment…”
“Ce que j’aimerais oser dès maintenant pour changer ce qui me coûte de l’énergie…”
“La petite action que je veux mettre en place demain pour avancer dans cette direction…”
je retrouve à 80% le même désir premier et la même problématique pour avancer vers l’envie exprimée.

Quel est ce désir premier ?

Le désir premier est de trouver du temps. Jusque là, rien d’original ! On veut tous trouver du temps pour soi. Mais quand je pose la question “pourquoi?” , je retrouve à 90% l’une de ces réponses :
-> pour réussir à avoir une activité physique ou corporelle au quotidien ou au moins une fois/semaine
-> pour créer des moments d’échanges qualitatifs en couple au quotidien ou dans la semaine, sans les sollicitations technologiques ou la présence des enfants
-> pour créer des moments de jeux avec ses enfants avant ou après l’école
Encore une fois, rien de très original. On veut tous se sentir mieux corporellement, épanouis dans nos relations, ou en famille.
Et notre premier réflexe c’est de poser l’intention de faire plus de sport, d’activités de pleine conscience ou de créer des moments de partage à deux ou en famille.

Mais alors pourquoi est-ce si difficile de passer de l’intention à l’action ?

Sous l’intention de bien-être physique ou relationnel, la problématique est de changer des comportements facilitant l‘intégration de nouvelles habitudes dans notre quotidien.
Qu’est-ce qui fait que l’on parvient à garder une habitude plus de 3 jours ? Qu’est-ce qui permet d’éviter toute culpabilité lorsque l’on manque à notre engagement et que l’on perd ainsi l’énergie de continuer ?
Ce qui mène à la question : qu’est-ce qui fait que l’on garde cette habitude qui nous nourrit quand ça va moins bien ? 


Ce qui m’intéresse, c’est de créer des habitudes qui nous permettent de rebondir plus rapidement dans les moments de creux de notre vie.
Créer une nouvelle habitude quand tout va bien, c’est facile. La garder quand ça va moins bien, c’est plus compliqué alors que c‘est à ce moment là que l’on a besoin de routines pour se nourrir et ainsi rebondir plus vite.

Rappel de quelques bonnes pratiques que l’on retrouve dans la majorité des articles sur le sujet

Il y a pléthores d’articles sur les nouvelles résolutions. Voici les 5 points récurrents et pertinents selon moi :

  1. Oublie le « je devrais »
  2. Ne te soucis pas de la perfection
  3. Commence simple
  4. Célèbre chaque nouvelle habitude intégrée dans ton quotidien
  5. Créé de nouveaux comportements à partir de ce que tu fais déjà

J’ai toujours été passionnée par ce qui pousse l’humain à changer de comportement. Que ce soit dans le sport de compétition plus jeune, ou cœur du changement de certaines organisations, en m’intéressant aux cultures d’entreprises qui tiennent sur la durée, et plus récemment en coachant des personnes sur leur équilibre pro-perso via l’intégration de pratiques dans leur quotidien. Je suis fascinée par ce qui pousse certaines personnes à changer de comportement, à intégrer de nouvelles habitudes sur le temps et d’autres pas aussi facilement.
Allons plus loin.

Comment change t’on de comportement ?

Ce qui créé un changement de comportement est l’alliance de 3 éléments :

  1. LA MOTIVATION
  2. LA FACILITÉ
  3. LE DÉCLENCHEUR

Si un nouveau comportement n’a pas lieu, c’est que l’un de ces 3 éléments est manquant. Et c’est vrai pour des comportements de navigation sur des sites e-commerce en ligne, l’utilisation d’un nouvelle app mobile, l’adoption d’un produit, l’utilisation d’un nouveau logiciel en entreprise, la création d’un routine matinale énergétique ou encore l’intégration d’un moment de jeux au quotidien dans son couple ou en famille.

Il n’y a qu’en se penchant sur ces 3 éléments que l’on peut identifier ce qui créé des résistances.

Motivation + facilité + déclencheur

Qu’est-ce qui créé de la motivation ?

Toute action qui répond à un désir et non à une peur créée de la motivation.
Mais sous chaque peur se cache un désir, donc se pencher sur ses peurs est également un facteur de motivation.

Toute action qui apporte plus d’énergie qu’elle n’en coûte créée de la motivation.

Toute action créant de l’acceptation sociale vs un sentiment de rejet créée de la motivation.

Toute action apportant du plaisir vs de la douleur créée de la motivation.

Qu’est-ce que j’entends sous le terme “facilité” ?

L’habilité naturelle ou l’expérience est pour moi la première réponse à “est-ce facile ou non de créer ce nouveau comportement ?”. Mais le temps bien sûr est facilitateur. L’argent l’est également, tout comme l’effort physique que l’on peut apporter ou encore ses compétences intellectuelles.

Qu’est-ce qu’un “déclencheur” ?

Du coaching ou de la facilitation peut être déclencheur. Un signal précis ou un élément provoquant l’est également. Un déclencheur est souvent une action, ou un comportement précédent le nouveau comportement que l’on veut créer.

La motivation et la facilité sont intimement liées dans ce changement. En effet, même si la motivation est grande, la difficulté de réalisation peut l’être aussi et le changement de comportement ne se fera alors pas facilement. Le déclencheur lui est ce qui permet d’initier le changement.

Voici la méthodologie pour changer ses habitudes

L’un des facteurs d’échec, c’est que l’on cherche à changer en se posant des objectifs : “perdre 10 kg”, “méditer 15min/jour”, “diminuer son stress”,…
Notre société est « drivée » par des objectifs. C’est donc le premier réflexe.
Or la seule solution pour tenir une nouvelle habitude dans le temps est de changer ses comportements.
Et changer un comportement est ce qu’il y a de plus difficile.
Il est donc nécessaire de commencer simplement.
Comme vu plus haut, à la facilité doit être ajoutée un minimum de motivation et une impulsion initiale qui déclenche ce nouveau comportement.

L’exemple classique est celui du marathon. Et pour le coup, courir un marathon est réellement un objectif que j’aimerais me donner un jour dans ma vie. Mais je n’ai ni la capacité physique aujourd’hui sans entrainement, ni la motivation suffisante pour courir autant de kms. En revanche, j’ai la capacité et la motivation de marcher 10min tous les jours après le déjeuner par exemple. J’ai la capacité et la motivation de prendre les escaliers et non les escalators à chaque fois que je sors du métro. Ou encore, j’ai la capacité et la motivation de courir 15min le matin avant de prendre mon petit déj (quoi qu’en ce moment il fait froid quand même!).

Le secret des habitudes tient dans la répétition.
Le secret pour garder une nouvelle habitude est la simplicité.
Le secret pour impulser une nouvelle habitude est de l’associer à une actionou une habitude faisant déjà partie intégrante de votre quotidien.

Par exemple :

“ Après l’envoi d’un e-mail, je bois un verre d’eau…

“Après avoir éteint ma lumière, je mets mon téléphone en mode avion.”

“ Après avoir lavé ma tasse à café/thé, je mets une pomme dans mon sac.”

“Après avoir raccroché au téléphone, je m’étire en prenant 2 grandes respirations.”

“Après m’être assis à table, je pense à une chose qui me fait sourire.”

“Après avoir déposé mes clés en rentrant, j’embrasse mon/ma partenaire ….”

“Après m’être lavé les dents, je prononce une phrase en Espagnol..”

“Après avoir mis un plat au four et lancé le timer, je joue un morceau de piano.”

Vous pouvez l’appliquer à de l’exercice physique, à vos habitudes alimentaires, à celles derrière l’ordinateur, ou encore aux habitudes déjà installées dans votre intimité le matin et le soir.

A noter que cette approche s’applique à la création de nouvelles habitudes, plus qu’à la suppression de certaines. Mais admettons que vous souhaitiez réduire votre utilisation de Facebook à quelques “checks” dans la journée. Vous pouvez créer ce nouveau comportement en utilisant la même approche.

Par exemple : " Après avoir bu mon café post déjeuner, je réponds à un message Facebook. ”

Pour résumer

1. Quelle habitude veux tu créer ?

Sois spécifique et modifie tes objectifs en comportement à changer.

2. Comment peux-tu créer ce comportement simplement ?

Fais en sorte que ce soit simple, que ça dure environ 30s.

3. Quel est le déclencheur ?

Impulse le nouveau comportement. Déclenche ainsi une nouvelle habitude.

Certains déclencheurs sont naturels, d’autres sont à créer, mais garde à l’esprit qu’aucune action ne survient sans déclencheur.

A toi de jouer, je t’invite à créer 3 nouvelles habitudes.

Ajouter un titre ici.
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly